Cosmétiques éthiques

dimanche 24 avril 2016


Alors que je triais les cosmétiques qui m’avaient suivi jusqu’en France pour faire des petits pas dans le monde du minimaliste, la youtubeuse que j’écoutais en arrière-plan m’apprenait que l’une de mes marques préférées, Tarte, ne testait pas sur les animaux.

Après quelques secondes à me sentir comme une bonne personne parce que j’avais quelques produits de la marque, j’ai réalisé que, fuckdamnshit, je n’avais jamais vraiment fait attention à savoir si les produits que j’achetais en (trop) grandes quantités étaient testés sur les animaux.

Malaisée devant l’ironie de ne pas manger de viande en partie pour ne pas encourager la cruauté envers les animaux tout en m’étendant sur le visage des crèmes ayant potentiellement été tartinées dans les yeux de lapins entassés dans des cages, j’ai fait ce que toute personne voulant devenir une meilleure personne fait, et je me suis laissée engloutir par le trou noir qu’est l’Internet.

Pas envie de lire toutes mes péripéties ? Vous pouvez passer directement au récapitulatif au bas de la page.

Mon premier arrêt fut le site web de Sephora. Ayant déjà dépensé des payes complètes là-bas, j’espérais naïvement des gros néons qui indiqueraient «ATTENTION, ce produit est testé sur des animaux.» Well, not. Par contre, quelques-uns de mes produits coups de cœur ou produits sur ma liste de trucs-à-essayer-absolument-quand-j’aurai-l’occasion-de-vendre-un-rein-pour-en-financer-l’achat indiquaient que leur compagnie ne testait pas sur les animaux. Oh, joie.   

Dans la liste : Boscia*, Herbivore, Saint Tropez

Le site de Sephora n’étant clairement pas conçu pour répondre à mes questionnements, je me suis dirigé vers le site de PETA, qui offre une application pour déterminer quelles marques testent sur les animaux.

Ça commence bien : Josie Maran ne teste pas sur les animaux, Smashbox non plus.

Première déception, Benefit teste sur les animaux. Deuxième déception, un grand nombre de marques populaires ne sont pas répertoriées par l’application.

Méga déception, Boscia, qui s’affiche pourtant comme ne testant pas sur les animaux sur le site de Sephora, est catégorisé sur le site de PETA comme testant sur les animaux. Mais que ce passe-t-il?

Et là, je découvre la législation chinoise, qui vient complexifier une recherche que je croyais jusque-là relativement simple. La Chine exige que soient testés sur les animaux tous les produits cosmétiques importés sur le territoire. La législation ne s’applique toutefois pas aux produits vendus en ligne pouvant être livrés en Chine. Cette réglementation a forcé plusieurs compagnies à ajouter, suite à leur promesse de ne pas tester sur les animaux, un petit astérisque précisant «sauf si la loi l’oblige». Voici donc ce qui se passe avec Boscia, qui vend maintenant en Chine, et qui doit, par conséquent, faire tester ses produits sur des animaux.

Cette information sur la législation chinoise m’amène à découvrir le cas l’Oréal. Tout d’abord, notons que PETA classifie l’Oréal comme une compagnie testant sur les animaux. L’Oréal, de son côté, affirme sur son site web ne plus testés sur les animaux depuis la fin des années 1980, et de ne pas sous-traiter les tests, sauf lorsque que la loi l’exige. Le hic? L’Oréal et plusieurs de ses filiales sont implantées en Chine.

C’est là que les recherches commencent à se complexifier. Un grand nombre de mes marques fétiches appartiennent au groupe l’Oréal : La Maison Martin Margiela, The Body Shop, Kiehl’s. Certaines d’entres-elles sont introuvables sur le site de PETA, d’autres sont classées comme étant non-testées sur les animaux. Il faut maintenant les vérifier une par une afin de savoir si elles sont vendues ou non en sol chinois.

Bonne nouvelle, The Body Shop a fait retirer tous ses produits de la Chine, refusant de se conformer à cette nouvelle législation, contre les valeurs de l’entreprise.

Mauvaise nouvelle, Kiehl’s n’en fait pas autant. Mon cœur pleure un peu. Les interwebs tournent le couteau dans la plaie en m’apprenant que les oh-combien-magiques produits Kérastase se trouvent dans la liste des produits distribués en Chine, et donc testés sur les animaux.

La Maison Martin Margiela, elle, n’est pas référencée sur le site de PETA, mais n’est pas vendue en Chine. Le flou total.

Par ailleurs, la question demeure, est-ce que d’acheter des produits The Body Shop, bien qu’ils soient sans cruauté animale, revient à encourager l’Oréal, qui ne l’est pas? La réponse est personnelle à chacun, de mon côté, je n’ai pas encore tranché.

À savoir que le cas l’Oréal n’est pas isolé, on peut observer la même chose dans plusieurs corporation comme Procter and Gamble, Esther Lauder, Johnson & Johnson, Colgate-Palmolive, Unilever et Clorox. Certaines de ces compagnies possèdent des marques qui se dissocient de la piètre éthique de la maison mère, à l’image de The Body Shop, chez l’Oréal. Je pense notamment à Burt’s Bee, chez Clorox, aussi certifiée pour ne pas tester sur les animaux.

Mes recherches se poursuivent, et je découvre le site web The Leaping Bunny, qui tout comme PETA, référence différentes compagnies selon si elles testent ou non sur les animaux. La liste de The Leaping Bunny est beaucoup plus courte que celle de PETA, puisque celle-ci a des exigences plus élevées pour accorder sa certification. Comme les compagnies doivent faire la demande pour obtenir une certification par The Leaping Bunny, la liste n’est pas nécessairement exhaustive. Par exemple, on n’y retrouvera pas la compagnie Lush, qui pourtant ne teste pas sur les animaux.

J’ai donc décidé de faire un récapitulatif des différentes marques testant ou non sur les animaux selon le site de PETA, The Leaping Bunny et différentes sources sur les interwebs, afin de démêler un peu tout cela. Cette liste n’est pas exhaustive, il s’agit seulement d’une version contenant mes marques préférées ou les marques les plus populaires. Pour plus d’informations sur une marque spécifique, vous pouvez vous référer au site de PETA ou au site The Leaping Bunny. The Cruelty Free Kitty est aussi une ressource incroyable pour s’informer sur les cosmétiques éthiques.



4 commentaires on "Cosmétiques éthiques"
  1. Je trouve que c'est une problématique super importante ! Je fais plutôt attention, même si je me fais encore avoir de temps en temps... Mais ce que je ne comprends pas, c'est comment une compagnie peut dire à l'Europe : non, on a pas testé ce mascara x sur les animaux, mais en Chine : oui, on a testé ce mascara x sur les animaux. Ou alors est-ce qu'ils ne distribuent pas les mêmes produits ? Ca me laisse vraiment perplexe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est que maintenant la plupart des compagnies indiquent qu'elles ne testent pas sur les animaux sauf si la loi l'oblige. Du coup, si elles vendent en Chine, elles doivent nécéssairement tester le produit X. Alors, peut-être que si l'Oréal vend un mascara X en France mais ne le vends pas en Chine, ce produit n'est pas testé sur les animaux. Perso,je ne veux quand même pas encourager une entreprise qui teste une partie de ses produits, surtout quand tellement d'alternatives sont offertes. (Le mascara Better than sex par exemple, qui est cruelty free et le meilleur essayé dans ma vie) (:

      Supprimer
  2. Yves Rocher ? Ça me paraît bizarre ! (Et je suis méga déçue par la même occasion !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui ! Moi aussi, au départ j'ai été surprise de voir tout plein de marques que je croyais éthique tester sur les animaux, mais après coup, ça ne m'étonne pas tellement. C'est un peu l'effet du green washing.
      Merci d'être passée, à bientôt j'espère (:

      Supprimer