Les essentiels à avoir dans l’avion

mercredi 13 avril 2016


Comme je voyage majoritairement avec un sac à dos de 30L, l’ensemble de mes possessions me suit dans l’avion lorsque je voyage. Malgré tout, il y a des essentiels que je veux garder à porter de main une fois dans l’avion. Je conserve donc les produits suivants dans la pochette de rangement du siège devant moi. C’est vraiment dérangeant pour tout le monde d’avoir quelqu’un qui se lève 38 fois dans le vol pour aller chercher quelque chose dans les compartiments, donc je vous invite à garder près de vous les objets suivants, vous en aurez besoin à un moment ou à un autre du vol.


Les obligatoires :

Le passeport, les billets d’embarquement et autres documents importants.

Entre le moment où vous mettez le pied dans l’aéroport du pays de départ et le moment où vous arrivez à destination, vos documents vont vous être demandés plusieurs fois. Sauvez du temps à tout le monde, et gardez-les à portée de main. Une fois dans l’avion, vous n’en aurez pas vraiment besoin, mais vaut mieux prendre l’habitude de toujours avoir un œil sur son passeport (et ses cartes de crédit).

Les essentiels :

Une gourde d’eau
À remplir une fois que vous avez traversé les douanes. Il est essentiel de boire pas mal de liquide dans l’avion pour éviter la déshydratation, et ce ne sont pas les minuscules verres d’eau offerts de temps en temps qui vont vous permettre de contrer les effets de l’air ultra sec de l’avion. En prime, maintenir un bon niveau d’hydratation permet de réduire les effets du décalage horaire. Pour éviter d’accentuer la déshydratation, éviter l’alcool avant et durant le vol et prioriser le thé et les tisanes au café lorsque vous êtes à bord.

Des gouttes pour les yeux + vos lunettes

L’air sec de l’avion est particulièrement agressant pour ceux qui ont les yeux secs. Si mon vol dure plus de deux heures, les gouttes pour les yeux sont obligatoires pour moi. Si vous portez des lentilles de contact au quotidien, porter plutôt vos lunettes dans l’avion afin de réduire la sécheresse oculaire.

Une crème hydratante + un baume pour les lèvres

Encore une fois pour contrer la déshydratation liée à l’air ambiant très sec de l’avion, une crème hydratante et un baume pour les lèvres sont nécessaires, surtout si vous êtes à bord d’un long vol. Personnellement, j’aime amener avec moi une petite fiole d’huile d’argan, que j’utilise sur mon visage, les pointes de mes cheveux et mes mains. Si je prends un vol de nuit, il m’arrive même de faire un masque avec cette huile. En moins d’une heure, elle est entièrement absorbée par mon visage et ma peau est beaucoup plus belle lorsque je sors de l’avion que si j’avais omis de l’hydrater intensivement. Au rayon des baumes à lèvres, je suis complètement vendue  depuis quelques années à celui à la menthe poivrée produit par Burt’s Bee. Il est ultra hydratant en plus de laisser un agréable picotement sur les lèvres.

Du Purell

La tablette devant vous contient plus de germes que le bouton qui permet de tirer la chasse d’eau dans la toilette de l’avion. Par conséquent, c’est plutôt futé de rapidement la nettoyer avec un peu de Purell. Je suis un peu maniaque lorsqu’il est question de germes, et je désinfecte aussi le bord du hublot où je vais à coup sûr poser mon visage le temps d’une petite sieste… comme des dizaines et des dizaines de passagers avant moi. Pour ceux qui ne sont pas en chasse constante des bactéries, c’est tout de même agréable de pouvoir se laver les mains avant de prendre son repas sans avoir à demander aux deux personnes entre nous et l’allée de se lever.

Un masque pour les yeux + des bouchons

Dans un vol de plusieurs heures, viens un moment où une petite sieste est de mise. J’ai vraiment de la difficulté à m’endormir dans les avions, mais avoir un masque pour les yeux et des bouchons me permet de m’assoupir un peu pendant le vol.

Un grand foulard ou un pull

Il fait vraiment froid dans un avion. J’amène toujours un foulard oversized avec moi pour l’utiliser comme couverture ou pour me faire un oreiller de voyage. Si je me rends dans une destination froide, je mets aussi mon plus gros pull sur moi, de manière à sauver de l’espace dans mon sac à dos.

De la lecture + des divertissements

Que ce soit un vrai livre, un magazine ou une liseuse électronique, avoir de la lecture est selon moi nécessaire. Le magazine de la compagnie aérienne ne va pas vous divertir pendant plus de 15 minutes, après quoi il restera de longues heures à combler. Si le vol est long, je prévois d’autres types de divertissements, comme des mandalas à dessiner ou des épisodes à écouter sur ma tablette. L’avion que vous prenez offre des téléviseurs individuels? Pensez à amener vos écouteurs, ceux qu’on vous donnera (ou vendra, selon la compagnie) sont plutôt nuls et vous risquez d’entendre seulement d’un côté.

Une brosse à dents + du dentifrice

Après 7 heures de vol, 2 repas et 3 siestes, c’est toujours agréable de pouvoir se rafraîchir la bouche un peu. Les pastilles de dentifrice de Lush sont une excellente alternative à l’achat d’un tube de dentifrice de voyage.


Pas des essentiels, mais ils peuvent rendre un vol vraiment plus agréable :

Des bas de contention + l’huile essentielle de menthe poivrée

Je me sens toujours un peu lol de mettre des bas de contention, mais j’ai les jambes lourdes facilement et c’est dérangeant autant pour moi qui souffre que pour mes voisins qui doivent m’endurer pendant que je bouge mes jambes en empiétant un peu dans leur espace pour essayer de réactiver ma circulation sanguine. Si vous êtes du genre à avoir les jambes lourdes sur la terre ferme, c’est un must puisque le phénomène est fortement accentué une fois dans les airs. L’huile essentielle de menthe poivrée peut aussi réduire les effets des jambes lourdes, en plus de soulager le mal de l’air.

Une paire de bobette

Sérieusement, après 3 vols et 2 escales, c’est vraiment agréable de mettre des bobettes propres. Enough said.  

À garder avec vous si vous mettez vos bagages en soute :

Si pour vous voyager avec seulement un bagage à main est impossible malgré les conseils partagés dans cet article, considérer prendre en cabine avec vous des sous-vêtements et une tenue de rechange dans l’éventualité où vos bagages seraient perdus ou en retard. Pour les mêmes raisons, garder en cabine vos médicaments d’ordonnances.

Post Comment
Enregistrer un commentaire